Catch : l’arbitrage européen au féminin

Le 25 juillet 2013, dans WWE News, par Catch Live

Artémis catch en directLa parité des gendres parait de nos jours comme une condition sine qua non pour la promotion de toutes les disciplines sportives. Même le catch ne faillit pas à cette règle puis qu’il existe des compétitions des dames. Le point qui nous intéresse un temps soit peu dans notre analyse concerne l’arbitrage des matchs de catch par les dames. Nous allons de ce fait essayer de ressortir le portrait de Artémis qui reste jusqu’à ce jour la seule et unique femme du catch professionnel en Europe. Cette vie peu commune des mœurs nous amène à penser qu’Artémis est elle aussi une grande star du catch mondial aux côtés des lutteurs de renom à l’instar de John Cena ou encore de CM punk. Elle incarne par là la nouvelle dynamique qui rend ce sport très populaire dans le vieil continent.

En effet, il est très surprenant dans un 1er temps de voir une dame s’intéresser à l’arbitrage alors même que d’autres préfèrent plutôt devenir des actrices. La motivation d’Artémis date depuis son adolescence si tant est qu’elle avait fait de cette discipline sportive son meilleur passe temps. C’est ainsi qu’elle va se lancer dans ce sport 3 ans durant. La jeune femme va malheureusement connaitre une vilaine blessure qui va l’éloigner des rings bleu et blanc. Au vu de cet arrêt brusque de toute activité liée au catch, elle prendra la résolution de se greffer aux activités du catch. C’est de cette façon que la jeune dame va se retrouver dans l’arbitrage.

Du moins, Artémis a toujours le privilège de pratiquer sa passion car elle a constamment une place dans les rings. A 18 ans, la jeune bordelaise va livrer son tout 1er combat dans l’histoire du catch et c’est aussi sur le ring de FRPW qu’elle va officier son 1er match en tant qu’arbitre. Si elle est devenue populaire en France, sa renommée s’étend déjà en Angleterre grâce à l’IPW. Elle reconnait qu’elle a encore un long chemin à parcourir pour s’implanter sur le toit mondial. Artémis parvient toutefois à sa vie personnelle et sa carrière sportive malgré certaines exigences. Somme toute, le plus gros rêve d’Artémis est de se retrouver comme par enchantement à la TNE ou encore à la WWE.

Seulement, elle ne veut pas brûler les étapes. C’est pourquoi elle souhaite d’abord faire un crochet en Angleterre afin de pouvoir franchir d’autres horizons en Europe. Dès lors, on comprend pourquoi elle est fan des arbitres de renom comme Charles Robinson et Scott Armstrong qui ont toujours su donner un style nouveau dans leur manière d’arbitrer les matchs de catch. De toutes les façons, l’arbitrage ne saurait être un moyen pour s’enrichir car c’est un métier oublieux. Le conseil dont elle procure aux jeunes aspirants, est d’éviter la facilité. Il recommande à ces derniers de se rapprocher davantage des meilleurs centres de formation. Pour faire bref, Artémis est un exemple patent de la détermination des femmes à embrasser toutes les disciplines sportives qui puissent exister. On espère que d’autres dames vont la suivre afin de propager ce sport aux confins de la planète.

REGARDEZ LE CATCH EN DIRECT EN VOUS INSCRIVANT SUR NOTRE SITE

Laisser un commentaire